Épreuve

Spring (∞) #Catabomes @NuitNoire

Spring (∞) | Paillettes, Dimensions variables, 2014.

Pendant que le site de Pole Emploi ne fonctionne pas et en effaçant ma manucure pailleté nuit noire du week end, j’écris ces quelques lignes sur l’expo que vous avez bêtement raté en allant vous perdre sur le parcours de la nuit blanche sous la pluie.

Sache que les endroits sombres sont gorgés de lumières. Dans les sous sols de Paris, en direction des miroirs, une source infinie de voie lactée s’écoule des brèches effondrés de ces galeries tortueuses.

la Nuit Noire c’était harassant, scintillant, profond, in situ et pérenne. Merci à Sylvain Hardy d’avoir sacrifié son dos à m’assister et à Edouard Sufrin pour l’invitation et tout le travail.

Spring (∞) | Paillettes, Dimensions variables, 2014.

Si vous avez vu, entendu, rêvé, pris des photos à cet endroit, ces données m’intéresse ici.

 

A vite.

@

Flaw [Self-Portrait] #001

Flaw [Self-Portrait] #001 | Dents sur panneau de plexiglas encadré, 72 x 83 cm, 2012, Paris.

Tableau issue d’une collection de dents de sagesses, s’amusant à entremêler les codes : numériques (L’image pixelisée), génétiques (Le défauts récurrent & archaïque de la dent de sagesse chez l’homme), artistiques (Le portrait, le cadre lourd) et symboliques (La dent de « sagesse », le visage, l’expression). Présenté en 2012 à l’Atelier CMH de Bordeaux, lors du Bazar Bizar de Guilux, et à effleurer en vidéo sur youtube ici.

Ce projet a vu le jour grâce à la participation d’Aneymone Wilhelm, Pierre Lapin (Photo du portrait original), mais aussi Alexandre Moyard, Hugo de Oliveira, Anne Dolorez Pineau, Daniel Varotto Couto, Edouard Sufrin, Véronique Lorne, Pierre Gris, Douglas Cavanna, Sebastien Pavageau et Vincent Pradel, ainsi que les généreux donneurs de dents.

 

 

@